La fabrique des médias libres à Tunis

Le Forum social mondial s’inscrit dans une vision altermondialiste de la coopération internationale. Il accueille les ONG et les militants d’une certaine vision des échanges entre les pays, en mettant en avant les grandes causes internationales liées à la condition humaine. C’est aussi un carrefour exceptionnel de culture et de pensées pour celles et ceux qui souhaitent aller à la rencontre de l’actualité internationale. L’édition 2015 se tient en Tunisie.

Réalisation

Dans le cadre de cet événement international, il est question de produire un dossier thématique regroupant des professionnels de l’information, qu’ils soient hackers, journalistes, photographes ou éditeurs. Le but ici est d’apporter un éclairage analytique sur ce qui compose en partie l’actualité de médias au contact du bassin méditerranéen. Aussi, de pouvoir saisir des portraits singuliers de personnes en lien avec les médias numériques, et donc, avec d’autres frontières que celles posées par les états. Ce dossier regroupe un corpus d’articles et de vidéos donnant à voir une certaine réalité du Forum social mondial.

. Lire le dossier

Méthode de travail

Ce dossier est uniquement le résultat de reportage de terrain pendant une semaine lors du Forum social mondial. Ici, la notion d’interculturalité est au cœur du travail et donne à voir des réalisations faite en assez peu de temps, dans cette véritable ruche qu’est le Forum. Il s’agit aussi de pouvoir tirer des perspectives entre des pratiques qui peuvent paraître éloignées, ou méconnues.

Anecdotes de tournage

C’est notamment par ce dossier que les rencontres sont établies avec des hackers et militants des droits numériques. Notamment, au détour d’une conversation sous une tonnelle pour découvrir les militants pour les libertés numériques d’ADN, dont le parcours a ensuite été suivi plus tard lors de leurs difficultés pour faire vivre leur projet dans leur pays, au Maroc.

Powered by Dragonballsuper Youtube Download animeshow